j’ai lu (2)

« une femme surveillée » de Charlotte Link
(Presses de la Cité, 550 pages)

Charlotte Link est une écrivaine allemande. Elle a écrit des romans « style historique » , des livres pour enfants, mais aussi des romans à suspense.  Il ne s’agit là pas vraiment de romans policiers « typiques », mais plutôt de « romans à suspense psychologique ». Le héros principal est presque toujours une femme plutôt tourmentée et le bourreau/assassin une âme perturbée. Pour ma part il est souvent difficile d’en vouloir à l’assassin (tellement il a un passé malheureux par exemple…).

link

La quatrième de couverture nous dit ceci:

Gillian Ward mène une existence apparemment sans histoire avec sa famille. Une vie parfaite aux yeux de Samson Segal, un habitant du quartier. Obsédé par Gillian, ce marginal passe ses journées à la suivre et à épier ses moindres faits et gestes. Il l’aime de loin, mais avec une totale dévotion.
Au même moment, une série de meurtres inquiète les Londoniens. Les victimes, des femmes seules, sont sauvagement assassinées après avoir subi plusieurs semaines d’intimidation. La police ne tarde pas à porter ses soupçons sur Samson, le guetteur. Gillian est-elle en danger ?

J’ai adoré ce livre, c’était pour moi un des meilleurs de C. Link! Le suspense est intense, les rebondissements aussi! En le lisant, j’ai échafaudé un tas d’hypothèses et jamais je n’aurais pensé à tel dénouement. Petit bémol (trèèèès petit ;) ) pour certains blabla parfois un peu répétitifs.

Note: 9/10