J’ai lu (5) Lisa Gardner

« Les morsures du passé » de Lisa Gardner (437 pages, Albin Michel)

Lisa Gardner est américaine et publie aussi sous le nom de Alicia Scott. J’ai déjà lu ses 5 (ou 6) derniers romans et j’ai beaucoup apprécié. Ses thrillers sont plutôt brutaux, crus, violents de la part d’une écrivaine féminine. Elle touche à des thèmes durs (crimes sur des enfants, pédophilie, etc), le suspense est toujours intense et la lecture palpitante.

gardner

4ème de couverture :

Dans la pièce, cinq corps. Ceux des membres d une même famille. Une balle dans la tête, le père respire encore faiblement. De toute évidence, cet homme couvert de dettes a décidé d assassiner les siens avant de se donner la mort. Appelée sur les lieux, l inspectrice DD Warren est immédiatement convaincue que l affaire est loin d être close : sur la table du dîner, six couverts avaient été dressés…

Cela m’a paru très prometteur, et j’étais sûre d’avoir entre les mains un super roman à lire et bien j’ai été fortement déçue… C’est un des plus mauvais livre qu’il m’ait été donné de lire ces dernières années… (c’est peu dire…). Les premiers chapitres commencent plutôt bien, on réfléchit déjà à plusieurs hypothèses. Le livre prend ensuite une tournure franchement « chiante ». Tout d’abord, une grande partie du roman se déroule dans une aile d’hôpital de pédopsychiatrie  de soins intensifs et les détails sur tous ses petits patients (aussi dramatiques qu’ils puissent être) n’apportent rien à l’intrigue, c’est super glauque et vraiment répétitifs. En gros j’avais envie de tourner les pages ou de lire une ligne sur deux tellement ça me saoulait. Apparaît ensuite un guérisseur ésotérique sur plusieurs chapitres et là c’était le pompon! L’enquêtrice pose des questions sur la façon de guérir de ce gourou et s’ensuivent des pages et des pages « d’ésotérisme à 2 balles » absolument gnangnantes qui n’apportent absolument rien à l’intrigue. J’avais l’impression de lire un prospectus publicitaire pour une secte…
Le coupable est à mon avis bien vite trop tôt deviné, mais quand on referme le livre on est encore à se demander quelles étaient ses motivations…

C’est une grande déception pour moi. Les thèmes abordés auraient pu être très intéressants, mais c’est le tout qui à été indigeste.

Allez Lisa, j’espère que tu feras mieux la prochaine fois!

note: 3/10

2 thoughts on “J’ai lu (5) Lisa Gardner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>