J’ai lu (4) Mary Higgins Clark

« Une chanson douce » de Mary Higgins Clark (Albin Michel, 435 pages)

Aaaah Mary Higgins Clark! C’est grâce à elle que je suis devenue une dévoreuse de livres, c’est elle qui m’a donné l’envie de lire des romans à suspense, car le premier livre pour adultes que j’ai lu (a part les livres de littératures lus pendant les cours) était un de ses roman. Ces premiers livres sont de véritables bijoux, et même si ça fait presque 20 ans que j’ai lu ses premiers livres, je me rappelle encore très bien à quel point je les ai adorés! « la maison du guet », « la nuit du renard », « nous n’irons plus au bois »….etc (je vais m’arrêter ici avec la liste sinon je sens que je vais tous les mettre ;) ) . J’attends chaque printemps avec impatience, car c’est à ce moment-là que son nouveau roman paraît, mais je dois dire que j’ai été bien déçue par ses derniers romans. Même si ils étaient bien, je les ai trouvés plutôt « bof » comparés aux anciens. Est-ce dû au fait qu’entre-temps j’ai découvert d’autres écrivaines (Camilla Läckberg, Lisa Gardner, Patricia McDonald…)? Est-ce dû au fait qu’elle en a déjà tellement sortis ? En tout cas c’était avec un petite appréhension que j’ai commencé « une chanson douce ».

mhc

4ème de couverture:

Contrairement à l’ancien employé qui l’accompagnait, Kate a réussi à échapper aux flammes qui ont ravagé une nuit la manufacture familiale de copies de meubles anciens et le bâtiment attenant où étaient stockées de précieuses antiquités. La jeune femme gît inconsciente et grièvement brûlée sur un lit d’hôpital. Pour la police qui enquête sur l’étrange explosion à l’origine de l’incendie, elle n’en est pas moins suspecte : que faisait-elle là à une heure si tardive, elle qui travaille aujourd’hui comme expert-comptable pour l’une des plus grandes sociétés d’audit ? Hannah, la soeur de Kate, refuse les conclusions trop hâtives. Elle est prête à aller chercher sous les cendres la clé de cette inquiétante énigme, mais loin d’imaginer ce qui l’attend… La douce mélodie du passé devient vite entêtante quand la reine du suspense nous entraîne au coeur d’un fascinant mystère familial, hanté par un tueur sans scrupules.

Et bien verdict: J’AI ADORE!!!! Je retrouve enfin MA Mary Higgins Clark dans ce livre! Il m’a énormément plus, le suspense était intense, le dénouement subtil, bref le meilleur roman depuis 10 ans! J’adore les retours dans le passé, les différents meurtres dont on se demande ce qu’ils ont à voir dans l’histoire…tout était bien pensé.

Note: 10/10

 

2 thoughts on “J’ai lu (4) Mary Higgins Clark

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>